Vtt Les Zifoun's

  Chambly

" On part ensemble, on revient ensemble"

Mise à jour le  -13-01-2018

Vtt Chambly "Les Zifoun's"

Randonnée de Pontpoint 2017

La forêt domaniale d'Halatte s'étend sur un territoire couvrant 11 communes. Au nord et à l'ouest, elle atteint la vallée de l'Oise et les communes de PontpointPont-Sainte MaxenceBeaurepaire et Verneuil-en-Halatte),[…]. Pontpoint, vous ne connaissez pas ? La marche Jean Morel, non Plus ? C’est là ou un groupe de 8 Zifoun’s Adultes et 8 Zifoun’s enfants se sont rendus ce dimanche de bon matin pour braver le Mont Pagnotte.

 

Oui, nous disions 8 Zifoun’s Adultes et 8 Zifoun’s Enfants se sont donnés rendez-vous espace Carnot dimanche 05 février 2017, pour un départ à 07h00 précise, malgré un temps pas très favorable et pluvieux.

 

C’est avec surprise que nous voyons Kirikou, prêt pour participer à l’aventure. Pas de soucis, il y a de la place sur la remorque pour lui.

 

Une fois les Vtt installés sur celle-ci, et chacun ayant trouvé une place dans les différentes voitures les Zifoun’s prennent la direction de Boran sur Oise, Saint Leu d’Esserent, Creil, Verneuil en Halatte, Pont Sainte Maxence puis Pontpoint.

 

Sur le chemin, les voitures Zifoun’s se suivent à la file indienne. Deux voitures… non trois voitures sont derrière le véhicule de Maya….. Il fait nuit, nous ne voyons pas grand-chose à part les feux des voitures. Ce n’est qu’une fois arrivée à Pontpoint que nous nous sommes aperçus que le Papa d’ Alf avait eu le courage d’accompagner son fils jusqu’à Pontpoint , Il y avait pourtant de la place pour Alf  et son vélo sur la remorque et dans les voitures au départ Espace Carnot ! Nous avons donc dit à son papa qu’il n’était pas nécessaire de nous attendre 5 heures sur place !!! Première péripétie.

 

Pendant que nous descendions tous les Vtt de la remorque à vélo, Pépé s’est rendu aux inscriptions et à rempli une fiche pour chacun d’entre nous pour la randonnée de 20 kms.

Mais où est Nounours ? Nico tu sais ou est ton père ? …

Tout le monde se prépare et Jenny essaye ses sur-chaussures pour la première fois. Ho Hisse, difficile de les mettre. La fermeture éclair ne tiens pas, Jenny va devoir affronter le froid et la pluie.

Ça y est, tout le monde est fin prêt pour le départ et nous avons retrouvé Nounours qui était parti sur le parcours pensant que l’entrée du gymnase était plus bas.

 

Pépé au commande, Maya serre file (oui, la dernière), nous voilà partis. Ça y est enfin… non, au bout de 800 mètres environ, Pipelette s’arrête en plein milieu des champs : CREVAISON !!!!!

Nounours prend en charge le Vtt de Pipelette et plus exactement sa chambre à air. Heureusement, Pépé est là pour passer un chiffon à Nounours pour qu’il puisse s’essuyer les mains. Il ne faut pas oublier que nous pataugeons dans la boue !!!

Nous reprenons la route, ou du moins les chemins boueux. Et là c’est Claire qui a un problème avec sa manette de vitesse. Elle va devoir continuer la randonnée avec ce problème. Nous ne pouvons pas réparer sur place.

 

Kirikou a du mal a avancé aujourd’hui, terrain boueux. Il faut tout le temps « jouer » avec ses vitesses et son plateau. Il se retrouve à la traine. Avant d’arriver aux deux grandes difficultés, Pépé décide d’appeler l’assistance du club de Pontpoint. Kirikou ne pourra pas continuer. Ce n’est pas grave. Il ne faut pas le dégouter du VTT ; Pépé, P’tit Bonhomme et Joh attendent avec Kirikou.

 

Toute la troupe repart ensuite sur un morceau de route pour arriver à la première grimpette.  Rendez-vous tout la haut. Tout le monde repart. Zozo, qui avait bien suivi jusque-là, montre des signes de fatigue. J’abandonne dit-il, j’ai mal au ventre. Jenny et Maya essayent de l’encourager et de lui dire qu’il faut qu’il continue que personne ne peut venir le chercher à cet endroit EN PLEIN MILIEU DES CHAMPS. Zozo mange une barre de céréales. Ça, va un peu mieux. Nous dépassons Pépé qui était certainement venu nous chercher vu le temps que nous mettions pour arriver ; il mettait son K-way pour affronter la pluie. D’un seul coup, l’effet de la barre de céréale prend fin. Zozo n’en peut plus. Heureusement, nous sommes arrivés à la route bitumée qui mène à Pontpoint. Jenny et Zozo prennent le chemin du retour par la route pour retrouver Kirikou.

Ça y est nous gravissons le Mont Pagnotte le point le plus culminant de l’Oise. Aller, courage le ravito, est en haut. Il faut y arriver doucement et sûrement. Mais voilà que nous voyons dévaler P’tit Diable qui nous nargue avec Pipelette en descendant le Mont Pagnotte et en le remontant une nouvelle fois, sans aucune fatigue apparente !!!

 

Vitesse une, plateau un. Nous arrivons au ravito. A droite, se trouve un point de vue magnifique. Nous sommes à l’un des points culminants de la région parisienne et du département de l'Oise. Au ravito, ils nous disent que lorsqu’il fait beau, ils peuvent voir la tour Eiffel… Mais aujourd’hui, il pleut, pas de chance.

Ça y est nous avons fait le plus dur. Non, nous dit une personne du ravito. Il y a encore des difficultés.

Le reste du circuit ne fut que glissades, boue qui rend les descentes plus techniques. C’est bien, cela permettra aux enfants d’apprendre à maîtriser leur VTT.

Nounours dans une descente coince sa chaine entre son cadre et son plateau. Maya venait juste de lui dire qu’elle avait eu une mésaventure du même type !!! Elle aurait mieux fait de se taire. Plus de peur que de mal, nous réussissons à décoincer la chaine.

Ce fut au tour d’Arrow qui doit s’arrêter une goutte de boue lui étant rentrée dans l’œil malgré ses lunettes.

Alf commence à fatiguer. C’est normal, ce qu’il a fait est très bien. Maya, Pépé et Joh restent avec lui pour l’encourager. Plus loin, nous retrouvons Youyou, qui avait été tout droit. Heureusement Joh l’avait vu pour le remettre sur le bon chemin !!!

Nous voilà tous arrivés à bon port. Nous lavons nos vélos, nous nous changeons et faisons la photo traditionnelle. Les Zifoun’s reçoivent la coupe du club les plus nombreux.

 

Nous arrivons espace Carnot. Il nous faut encore ranger la remorque. Il est 14 heures espace Carnot, quand la maman d’Alban arrive pour venir le chercher; La randonnée est terminée.

Nous remercions le Club de Pontpoint pour cette belle randonnée.

 

Maya

Le 06-02-2017

Randonnée la Champenoise du 19-03-2017

Temps idéal pour cette randonnée. Un rendez-vous est donné de Chambly pour rejoindre Champagne en Vtt et prendre le départ. Mais beaucoup rejoignenet Champagne directement. Bous sommes nombreux et partons en ordre dispersé sur le parcours. Beaucoup empruntent la boucle bleu qui même au ravitaillement. De là, on peut choisir de rentrer directement, de faire la boucle noire, la rouge, ou les deux. Chaque boucle revenanat au ravitaillement. C'est le principe du trèfle de la Zifoun'Oise. Les parcours sont agréables et bien fléchés, mais aussi exigeants de par les dénivelés.  De retour à Champagne, un casse croute nous attend. Randonnée conviviale, mais qui ne finit pas là, car certains doivent rejoindre Chambly en Vtt. 29 Zifoun's ont participé à cette randonnée. Claire

Randonnée La Tabernacienne du 02-04-2017

25 Zifoun's au départ de cette randonnée La Tabernacienne à Taverny.

Tout commence par un rappel de la date de cette manifestation et nos mentors (Claire,P'Tit Bonhomme) ont effectués un excellent travail. De nombreuses pré inscriptions sont réalisées par le biais de notre forum. Le choix est fait de prendre la remorque de l'association. Les difficultés commencent ! Moi j'ai une boule, mais j'ai pas la voiture, ok moi j'ai la voiture mais j'ai pas la boule. La décision est prise Pépé prend son véhicule avec une boule. Avant d'aller chercher la remorque pour le chargement une nouvelle décision, car Coco a besoin du véhicule pour réaliser des actions sociales. Que faire on prend le camion à Pépé. Chargement le soir afin d'anticiper le départ du lendemain qui est à 7h15. Espace Carnot on retrouve les inscrits mais aussi des nouveaux. On charge de la meilleur façon et on part à Taverny. Arrivée sur place on retrouve Pupuce, Baloche, Chicken et Moustic. Les inscriptions effectuées, chacun part sur les différentiée parcours proposés par les organisateurs. Les avions de chasses (Moustic, Chicken, Poone) prennent leur envolent sur le 55 kilomètres. Pour le reste de la troupe la séparation des kilomètres se fera naturellement ou par une mauvaise lecture du tracé. Effectivement les ados (Loulou, Toto, Bolid, Arrow, P'tit Diable, Floflo) partent en compagnie des nouveaux vieux (Olivier, Groland, Bibouf, Pépé) bientôt rejoint par Joh, pour effectuer le 45 kilomètres dû à une mauvaise lecture de Pépé. Nous sommes dans l'obligation de laisser Bibouf qui tente des essais de régime sans selle. Ces jeunes sont insolents, irrespectueux , pas reconnaissant car ils sont dans l'obligation d'attendre les nouveaux vieux a chaque carrefour, côte, ravitos. On les aime quand même. Cela ne va durer Bibouf décide d’ôter sa selle pour finir le parcours !!!!!!!!!!!!!!!!!!.  A la fin du parcours on retrouve le reste des Zifoun's partis sur le 25 kilomètres. Le retour se fera en commun. On fait les compte il nous manque deux Zifoun's ??? Maya arrive du 35 kilomètres quelle a commencée avec Baloche. En cours de chemin elle perd ces Baloche qui arrivera plus tard. A l'arrivée grande satisfaction avec la remise d'un trophée remis à Pupuce pour le deuxième club le plus représentatif en nombre. Bravo à tous les Zifoun's et une pensée a nos mentors restés à la maison pour des raisons de santé. On leur souhaite bon rétablissement. Pépé 

La Domontoise 23-04-2017

Bravo aux trois jeunes sur le 30 kilomètres.

Je ne sais pas comment était la première partie du parcours, mais les 15 derniers kilomètres étaient exigeants de par un parcours très technique et un fort dénivelé. C'était d'autant plus difficile qu'il y avait du monde (beaucoup d'avions de chasse) sur cette fin de parcours et que les jambes commençaient à être lourdes. Merci à Bibouf leur encadrant qui a montré beaucoup de sportivité en abandonnant ses propres envies de faire un parcours plus long et plus rapide pour les accompagner. Claire

Raid des 4 Forêts Frépillon le 30-04-2017

Nous ne sommes que 6 Zifoun's pour cette randonnée proposée par le Club de Frépillon. Nous partons tous sur le 40 kilomètres. Certains ont les jambes qui les démangent et font du fractionné avant d'attendre les autres. Parcours agréable avec des beaux passages en forêt et des singles au top. Deux ravitos pour le 40 kilomètres, c'est super mais il ne faut pas s'y attarder car il y a encore du dénivelé. Temps frais au départ mais on se réchauffe vite car nous avançons a bonne allure. Accueil bien sympathique et sous le soleil au retour. 44 kilomètres pour 564 mètres de dénivelé. Claire

Roc Ardennes le 30-04-2017

Nouvelle expérience pour trois Zifoun's, deux vététistes et une accompagnatrice.. Direction Houffalize, Mecque du Vtt en Europe. Après 400 kilomètres de route le décor est simple, que de la forêt avec simplement des montées et descentes. La ville, Houffalize, est entièrement consacrée à cet événement au "Roc Ardenne".

La mise en place du campement est relativement simple sauf pour le barnum. Effectivement à deux personnes cela semble juste. Pendant la mise ne place du campement Julien est parti pour le Roc Ardennes de 54 Kilomètres. Son retour commence a faire grincer Pépé. Tu montes tu redescends, tu remontes et tu redescends et pendant tout le parcours 53 kilomètres pour 1550 mètres de dénivelé. A l'arrivée un bonne Chouffe sur la terrasse d'un café, en plein soleil permet de se requinquer. Le repas du soir se fera sous le barnum des Zifoun's. 

La nuit sera difficile, très difficile. Le thermomètre affiche un zéro et même en dessous. Le gel de la nuit empêche un bon sommeil. c'est les yeux vitreux sans nuit de sommeil que Pépé se prépare avec  une tête fatiguée. Les Zifoun's se rejoignent au départ. A partir de maintenant commence la galère de Pépé. Il laisse Julien faire sa trace et lui donne rendez vous dans la soirée. Eh oui un commencement un peu surprenant pour un Vététiste cyclotouriste, le départ se fait dans une montée qui va prendre 18% en un kilomètres. résultat un dixième du dénivelé est réalisé en unkilomètres. Le suite est fait de montées (franchissable) et de descentes sur les freins. Après 50 kilomètres Pépé décide de rallié l'arrivée car plus lucide et ne maintrisant plus son Vtt. Onrejoint l'arrivée pour accueillir Julien qui réalise le Marathon dans son intégralité. Bonne douche et une nuit de repos permet un retour sans problème. Pépé

24 Heures de Buthiers 2017

Compte rendu  Cliquez içi

Paris Roubaix 2017

Compte rendu Cliquer içi

La Mesnilloise du 11-06-2017

Comme a son habitude les Zifoun's se sont rendus a la randonnée de nos collègues de Mesnil. Pas moins d'une trentaine de Zifoun's avec un grande partie de jeune Le rendez est donné Espace Carnot à 7h30 afin de rejoindre les autres au départ du Mesnil vers 8h00. Avant le départ on prend un café froid et quelles que friandises. La randonnée commence et les groupes se forment. Tous nos jeunes se lancent sur le trente deux kilomètres encadrés par des adultes Zifoun's. Les grosses jambes déroulent devant, les moins téméraires se rejoignent. Un avion de chasse dépasse tout le monde que l'on retrouvera qu'a l'arrivée. Tous les Zifoun's se retrouvent a l'arrivée pour un casse croute avant le retour en vélo à Chambly. Pépé

La Mousticienne 10-06-2017

Raid Impérial de Compiègne 18-06-2017

Huit Zifoun’s au départ du Raid Impérial de Compiègne, six inscrits sur les 55 kilomètres et deux sur le 105 kilomètres.

Le départ d’Espace Carnot est très tôt, 6h30 pour les valeureux du 55 kilomètres. On retrouve les deux marathoniens sur le parking de l’organisation.            

7H30 départ du 105 kilomètres avec plus de deux mille mètres de dénivelé. Le départ des autres se fera à 8h30.

Au début, des splendides singles mais avec beaucoup de bouchon. Plus la température monte plus le pourcentage des côtes augmente. Le premier ravito est au sommet d’une côte.

On repart ensemble pour continuer nos acensions les murs du tracé de cette année. Au deuxième ravito on met les mains dans le cambouis afin d’aider un vététiste en galère. Nos deux jeunes ont des fourmis dans les jambes et demandent de rouler de concert jusqu’au troisième ravitaillement on ne les reverra qu’à l’arrivée.

Des côtes toujours des côtes pour arriver à ce troisième ravito. Un mal de ventre de Pépé l’oblige à déposer le bilan dans la forêt. La suite ne sera que de la poussette dans les montées et du pédalage coulé sur les partie planes.

4h00 plus tard nous arrivons, Bibouf et Pépé, ou nos deux jeunes, Floflo et P’Tit Diable, nous attendent pour manger ensemble. Nos collègues La Souche et Triple Sept n’ayant pas pris de repas sont repartis. Le temps de faire la file d’attente pour les repas Moustic arrive des 105 kilomètres qu’il a bouclé en 6h00. On mange, on se détend les jambes, voilà qu’arrive Julien de son 105 kilomètre. Le temps de boire une bière avant de rejoindre les véhicules.

Beaucoup trop de chaleur mais aussi beaucoup trop de montées infranchissables pour beaucoup.

24 Heures de Saint Rémy Bosrocourt  24-25 Juin 2017

Arrivé sur les lieux, nous nous installons sans encombre, nous prenons le temps de manger et de se préparer.

On commence avec un show d'un club de majorettes du village, puis 14 heures c'est l'activation du chrono avec une traversé de stade en courant afin de récupérer son vélo.

Je découvre le parcours qui est régulièrement chaotique (beaucoup de secousses) et des virages avec des relances donc beaucoup de changement de rythme, deux longs  plats d'au moins un kilomètre qui permet de récupérer ou de prendre de la vitesse (selon l'état physique de l'individu) et une bosse qui te plante et te casse le rythme ce qui te fais obligatoirement monté le cardio.

Je dirais que la difficulté n'était pas dans l'effort, car je m'étais déjà bien préparer et j'ai su gérer mon rythme tout le long des 24 heures. Le plus difficile pour moi se sont les secousses qui m'ont broyées le dos et provoquées des douleurs dans les bras.

La pluie et le vent ont fait leurs apparitions à partir de minuit jusqu'à quatre heures comme si ce n'était pas assez difficile et en bonus un mal de fesses obligatoire toujours a cause de ces satanées secousses à répétition. Qutre heures du matin, la fatigue et l'arrêt de Moustic je l'ai accompagné durant la nuit, m'ont amenés dans ma tente pour me réveiller vers six heures quarant cinq, j'ai mangé vers sept heures puis repris directement le vé&lo vers sept heures trente pour ne plus le quitter jusqu'à quatorze heures afin de récupérer mon retard.

Les dernières heures étaient éprouvantes pour moi car je jouais la quatrième place, avec le vainqueur des 24 heures de Cergy en 2011, lui ayant gérer sa course différemment, en effet, il s'est octroyé 8 heures de sommeil. J'ai finalement mis toutes mes dernières forces dans les cinq derniers tours, en réussissant à lui prendre un tour. J'ai bataillé jusqu'à la fin pour tenté la quatrième place, mais je suis allé bien trop loin dans mon dernier effort ce qui m'a provoqué un malaise tétanique, des fourmies partout dans le corps, la mâchoire crispé, les doigts bloqués et les jambes raides. J'ai dû attendre une trentaine de minutes au sol avec deux secouristes et attendre que revienne à la normal. Mon concurrent a finalement pris la quatrième place avec un tour d'avance sur moi.

J'ai entendu Moustic parlé au micro, il a réussi à prendre la deuxième place. J'était très content pour lui. Concernant le Poone, il a fait une mauvaise chute

et n'a pas pu continuer, c'est dommage car il impréggnait un bon rythme.

Je remercie mes parents qui m'ont assisté, et mon club pour m'avoir encourager.

Prochain rendez vous pour moi se sera les 24 heures de Cergy en solo le 26/27 Aout 2017.

Chicken

Championnat de France de Vtt 2017

Des Zifoun’s aux Championnats de France Vtt 2017.


Tout commence par un accueil plus que chaleureux chez des Zifoun’s très Breton. Une première visite du circuit à Plouec l’Hermitage, et premières images d’un circuit qui demande beaucoup d’exigence.

Pour finir cette journée un vrai repas de dingue. Côte de bœuf made in Bretagne, brochettes de poissons le tout accompagné par la bière de Bretagne. Il est tard et il faut aller se coucher.

La deuxième journée commence par la visite des côtes de Bretagne à Erquis. Une randonnée pédestre est proposée sur un chemin tracé. Les marches du début vont laisser des traces dans les jambes, qui vont nous faire découvrir des paysages fantastiques. Corniches, escalades, marches, racines et rocailles vont agrémentés cette ballade sous un soleil très présent.

Etre au bord de la mer sans coquillage dans l’assiette n’est même pas envisageable, alors direction le distributeur d’Erquis pour faire des achats d’huitres, de moules et de crevettes qui vont servir à alimenter notre soirée.

L’après-midi direction le circuit pour en prendre plein les yeux avec les féminines cadettes et juniors

La troisième journée est entièrement consacrée aux Championnat de France de Vtt. Visite des stands, photos avec les participants avant le départ de la première course les élites féminines. Impressionnant la rapidité de mise en jambe, bluffant les capacités à franchir les bosses, stupéfiant la maitrise dans les descentes techniques, bravo à toutes pour cette course remportée par Pauline.

Après une repas pris sur place, payé en jetons, la course des élites hommes est sur la ligne de départ avec une présentation hollywoodiennes de toutes nos stars françaises.

Un trio se forme rapidement pour finir pratiquement dans les mêmes trente secondes. Bravo à Maxime et Pauline pour leurs victoires et bonne chance pour les prochains championnats du monde.

Cette fin de journée se termine par les traditionnelles visites des stands pour les signatures d’autographes.

 Un super Week end dans un site voué au Vtt, avec des personnes chaleureuses qui transpirent l’amour du vélo. Une particularité qui chez nous est exceptionnelle. L’entrée de la manifestation et le parking sont gratuits et les tarifs de restauration correcte.

Un grand merci à Claire et P’Tit Bonhomme pour leur accueil et leur amour de faire découvrir une région qui les passionnent.

Pépé

24 heures de Cergy 2017

Les 24 heures de Cergy vu de l'intérieur. 

Comme à son habitude les Zifoun's, ultra rodés par les événements de ce calibre, nous organisent un campement au top, toute la nourriture préalablement préparé, un cuisinier hors catégorie, des masseuses préparatrice de bidon, des équipes de rouleurs(es) et nos 3 solos, Pépé notre président, Moustic le chasseur de podium, et moi qui fait comme il peut de la convivialité et de l’ambiance.
Chaleur avant le départ, je décide à mon grand regret de ne pas revêtir les couleurs des Zifoun's et mets une tenue plus approprié à cette chaleur.

Le top départ est lancé à 14 h pile pour une course à pied de 800 mètres, puis 24 heures de course en VTT à travers le bois de cergy sous 30 degrés.
Les premiers tours s'enchainent, je découvre le circuit en même temps, à mon grand étonnement il y a un coup de cul en fin de butte à Juju, qui fait mal au cardio, et une descente clairsemé d’à-coups en courbe, qui force à faire attention à son pilotage, les côtes à lapins en sens contraire, qui demande un peu de technique pour monter à vélo et des bonnes parti roulante (tout ce que j’aime) et des petits singles à travers les bois ou il faut bien viser sinon c’est la chute assuré, j'ai de bonnes sensations, je gère l'effort pour ne pas cramer les ailes du Chicken à un moment je roule avec mon président Pépé et me voit faire un tout droit dans la descente de la butte à Juju, (mal gérer la vitesse) et rigole par la même occasion.

Un vélo à assistance électrique me double à une vitesse folle, je me demande si c’est une blague, il a une plaque et une puce à la cheville (Oui j’ai de bon yeux), et j’aimerai qu’il ait plus de batterie, je viens de voir qu’il est bien inscrit dans la catégorie solo VAE et qu’il a fait la course seul et que j’ai effectué 6 tours de plus que lui, haha.

Je m’arrête à 19 h pour un bon repas d’une heure puis repart, je commence à ressentir une fatigue générale et musculaire, je lève le pied au risque de finir dans la tente trop tôt, j’arrive à passer minuit et son lot d’agrément de la nuit, en effet je fais encore un tout droit dans la descente de la côte à lapin (lapins n’étant pas présent étant donné qu’ils voient 1200 mecs débouler chez eux durant 24h), ma lampe que je n’avais pas assez bien fixé sur mon cintre s’est retourné et m’aspergé de lumière en pleine descente la nuit m’a valu un tour droit dans la rubalise, un autre participant aussi lucide que moi décide de me suivre contre sa volonté (La nuit tu réfléchis pas trop apparemment, à ce moment, j’étais mort de rire en le voyant suivre ma trajectoire et atterrir avec moi dans la rubalise) 
Je continue comme je peux avec les forces dont je dispose, mon but rouler vite sans trop me tuer.
Il est 3 h 30 du matin, je suis réellement cuit, le bon côté c’est que j’ai aucunes douleurs, juste un peu mal aux jambes, plus de plume sur les ailes du Chicken, je voulais passer cette période au mieux, obligé d’aller me doucher puis au lit, quel bonheur d’être dans sa tente, mais malheureusement pour moi impossible de dormir, une voisine du campement d’à côté parle fort, les bruits des pneus et des dérailleur qui passe à 30 centimètres de ma tente ne me berce pas, et s’en vient des averses et l’orage très proche avec des coups de tonnerre et les avions qui me donne l’impression de planer à 100 mètres au-dessus de la tente, bref vous l’avez compris, dur de dormir, mon super staff me réveil à 7h, mais il pleut toujours, je décide d’attendre encore un peu avant d’entrevoir la possibilité de remonter sur mon vélo, mon Moustic solo ayant abandonné, j’étais pas trop motivé à ce moment.
Finalement, je prends un bon petit dej et m’apprête à repartir pour rattraper tout le retard accumulé, et comme à mon habitude, je roule bien plus vite que la veille au risque de me cramer, ça porte ses fruits, je double de plus en plus de solo, je remonte de la 36 ème place à la 26 ème/77 solos en 5 heures restantes, je veux ajouter qu’il y a une sorte de camaraderie entre solo, on s’aide beaucoup, on s’encourage et même on roule ensemble pour se motivé et on discute de tout et de rien et ça c’est plaisant.

Le facteur mental est très important sur ce type de course et il suffit d’un rien pour se voir pousser des ailes, en effet, je me suis vue suivre Joachim Mendler le premier solo sur la moitié d’un tour (incroyable, il roule à 30 km/h en permanence sur le plat, je rappelle qu’on roule en vtt, pas en vélo de route…), bien sûr c’était de la souffrance de rouler derrière lui surtout après plusieurs heures de course, une machine ce mec, une véritable expérience.

Je m’arrête vers 12 h 40 pour une petite pause, puis j’entends le speaker dire « Il reste plus qu’une heure de course » je calcul vite fais, je tourne en 27 minutes au tour, je peux en faire 2 avant la fin ! 
Je remonte sur ma machine à rouler, je passe le premier tour en plus ou moins bonne état avec un temps correct, il me reste plus que 30 minutes pour finir le dernier tour, j’ai mal au bide, j’ai trop bu… d’eau, j’ai peur de ne pas pouvoir finir, je mange mes barres mes gels, et j’accélère doucement, j’ai des solos comme moi qui commence à se mettre à sérieusement rouler risquant de ne pas pouvoir finir leur dernier tour, (voir des solos rouler à 28 km/h ça fait drôles après 23 h 30 de course).


Je remercie un jeune garçonnet de m'avoir motivé sur le parcours avec cette phrase que je n’oublierai pas : "Solo ! si tu ne fais pas une moyenne, tu n'auras pas d'eau !"
Et ceux qui m'ont encouragé sur le parcours et l'ensemble des Zifoun's et plus spécialement à Camille et Sophie de s’être occupé de moi

Le 24 h en chiffre :

Tour complet : 8,28 km
Dénivelé/tour : 49 mètres
Participant : 1137
Dont : 
- 73 Solos
- 26 duos
- 48 trios
- 168 quatuors
- 365 quintets
- 450 sextets
- 1 tandem
- 1 VAE

+ de 12200 participants en 12 années
Tour le plus rapide 17 minutes à 29,2 km/h de moyenne

Chicken

Classement scratch chez Les Zifoun's

- Les Quadras à la 70° position

- Les Zigotos à la 169° position

- Les Kids à la 186° position

- Les Girls à la 223° position

- Moustic à la 225° position

- Chicken à la 240° position

- Pépé à la 271° position

24 Heures de Cergy 2017

24 Heures de Gulbergen 2017 (Pays Bas)

Les Brumes d'Automne 15-10-2017 La Croix St Ouen

De retour de cette sortie "Les Brumes d'Automne". Arrivée sur place à 8h00, mais il est difficile de s'inscrire, on ne partira que vers 8h45. Les groupes se forment au fil des kilomètres. Chicken et Pierrot roulent de concert sur le 55 kilomètres. Le reste de la troupe part aussi sur le 55 kilomètres, mais les jambes de certains sont usées de la sortie nocturne du Mesnil. Il décide de s'orientet sur le 45, sauf nos jeunes (Floflo, P'Tit Diable et Arrows) qui continuent sur le 55. Les kilomètres passent et les jambes de Bibouf disent amen, il se dirige vers le 35. Pépé et Groland rallient l'arrivée pour attendre les Zifoun's, sauf Bibouf arrivé plus tôt. Moustic partit sur le 75 arrive en forme, mais c'es surtout grâce à son nouveau vélo.

Bonne rando avec un ravito très correct (commun à tous les circuits  ?????) des inscriptions un peu difficile même celle en ligne, mais des parcours tout en forêt. A refaire. Pépé

La Harde de Survilliers 22-10-2017

La Servoise du 12-11-2017

La Frépillonaise du 26-11-2017

16 Zifoun’s se rendent à cette mythique randonnée « La Frépillonaise ». Le départ est très chaotique avec le camion de Pépé qui fait des siennes avec une batterie rendu hors d’usage occasionné par une température en dessous du Zéro. En grand merci à P’tit Cœur, équipé de ses tongs en guise de chaussure, d’être venu donner un coup de charge avec son véhicule.

De ce fait, le chargement des vélos à pris du retard. Nos deux raideurs, Chicken et Ponne, nous rejoignent Espace Carnot en vélo pour prendre la direction de Frépillon. Chacun dans son véhicule on se dirige vers le départ à Frépillon. Il fait froid voir très froid pour certain. Un café du chocolat, une photo de départ et tout le monde par pour la randonnée. Les groupes comme à l’habitude se forment naturellement. Nous avions de chasses partent sur le 45 kilomètre, les moins enthousiastes vers le 35 et nos très jeunes vers le 25 kilomètre.              

Du soleil, beaucoup de boue, mais tout le monde se retrouve à l’arrivée. Une saucisse, un sandwich, une boisson voir du vin chaud pour certains avant la photo de la remise de coupe du troisième club le plus représenté.

Il nouvelle fois cette randonnée est à la hauteur de ces prestations, accueil comme de coutume, fléchage parfait, très bon ravito, des parcours en forêt de toute beauté et un retour génial. Pas de chance pour nos amis de Frépillon nous serons une nouvelle fois de la partie l’année prochaine.

Bravo à nos deux raideurs qui ont fait l’aller-retour Chambly plus les 45 kilomètres. Félicitation a nos ados sur le 45 kilomètre. Les trois du 35 kilomètre pour leur modeste prestation. Mais un grand bravo à nos jeunes, qui découvraient une randonnée extérieure, et leurs encadrants du 25 kilomètre.

Pépé

La Creilloise du 10-12-2017